Sauvegarde du chateau de Miglos

Le château féodal est propriété du département de l'Ariège depuis le 28 septembre 1984.


Sauvegarde 2017 - Derniers travaux de cristallisation du château.

Démarrage des travaux : Mars 2017
Durée des travaux : 6.5 mois

Maîtrise d'ouvrage: CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'ARIEGE
Maîtrise d'oeuvre : BOUSSOTROT & REBIERE, Architectes du Patrimoine, ACMH
Laurent TAILLANDIER, Economiste de la construction.
Coordonnateur SPS : C.B.I.T. Mirepoix
Corps d'état : Lot 1 - Maçonnerie Entreprise BOURDARIOS, Service CORREA
200 520 € HT  133 680 € HT 
Montant des travaux 334 200 € HT

Les travaux de restauration
l'objet de cette campagne est la poursuite des travaux de cristallisation des ruines du château engagés en 2001 sur la tour maîtresse au sud-est, et poursuivis en 2004 avec la restauration de la tour nord-ouest.
Les altérations subies par les maçonneries très fragilisées qui n'ont pas été traitées lors de ces deux campagnes sont allées en progressant. Il est aujourd'hui urgent d'intervenir pour éviter tout risque de perte définitive.
Ces travaux concernent donc l'achèvement de la restauration de la tour ouest et la restauration/consolidation des courtines nord et est du château ainsi que du pan de mur séparant les deux logis.
Ils traiteront de:
  • Dévégétalisation, préconsolidation des maçonneries,
  • Bouchement des brèches avec des pierres de récupération,
  • Reprise et restauration des parements, confortation interne,
  • Restauration des piédroits et linteaux des portes et fenêtre pillées,
  • Consolidation des empochements des planchers,
  • Mise en œuvre de couvertines en zinc avec gouttes d'eau sur les saillies maçonnées,
  • Réalisation d'une chape de protection avec étanchéité multicouche sur l'extrados de la voûte de la salle de rez-de-chaussée de la tour ouest, avec création d'une gargouille pour l'évacuation des eaux de cette terrasse pentée.

A l'issue des travaux, la silhouette de la ruine sera conservée et la pérennité des maçonneries assurée.
L'ensemble de l'édifice sera mis en sécurité en supprimant les zones instables ou dangereuse. L'aspect du monument sera amélioré dans l'attente de projets ultérieurs en vue de sa présentation au public.

Les travaux commencent ! Création d'une rampe d'accès le 16 mars... Montage des échafaudages prévu pour le 30 mars.
La rampe sera supprimée à la fin du chantier (un "film plastique épais" a été déroulé sous le remblai).


Le montage des échafaudages ! Photos 8 avril 2017... 


Sauvegarde 2016

L'attente a été longue mais l'association a enfin la certitude que les derniers travaux de cristallisation du château auront lieu en 2016- 2017 M. Rebières, Architecte des Monuments Historiques a été nommé maître d'œuvre pour le chantier.
Les prochaines étapes sont le dépôt de la demande d'autorisation des travaux auprès de la DRAC et la passation des marchés avec les entreprises de maçonnerie, l'objectif pour le conseil départemental est un démarrage des travaux avant juillet.

Sauvegarde 2014

La dernière tranche des travaux est en bonne voie  !
Le Conseil Général devrait lancer dans le courant du dernier trimestre 2014, l'appel à candidature pour le recrutement d'un maître d’oeuvre pour la dernière phase de cristallisation. A l'issue de cette phase le château mis en sécurité devrait être ouvert au public.

Sauvegarde 2007


La persévérance de l'AACM enfin récompensée. Les travaux redémarrent au château !

Suite à la visite de Jean-François Valette, préfet de l’Ariège et d'Alain Duran président de la Communauté des Communes du pays de Tarascon et conseiller général le 26 Septembre dernier les travaux au château de Miglos redémarrent.
Le devis établi faisait état d’une dépense de 19 132 euros (60% Conseil Général et 40% Etat). Les travaux, qui ont commencé le 5 Novembre, doivent finir avant la fin de l’année.
Jean-François Valette, préfet de l’Ariège, Alain Duran président de la Communauté des Communes du pays de Tarascon et conseiller général n’ont pas manqué mercredi dernier lors d’une visite cantonale de se rendre au château de Miglos pour constater la reprise des travaux.


Jean-François Valette préfet de l'Ariège, en visite le 26 Septembre 2007.
Il a été accueilli sur le site du Château par le maire, Georges Rouzaud, l'ensemble des conseillers municipaux et Alain Duran, conseiller général du canton.
Les travaux de cristallisation déjà réalisés sur le Monument lui ont été présentés par Gérard Lafuente, responsable de la communication de  l'Association des Amis du château de Miglos. Celui-ci a également insisté sur l'urgence qu'il y avait à mettre en oeuvre la 3e tranche de travaux, pour la mise en sécurité de l'édifice.
C'est à l'église romane d'Arquizat que s'est ensuite rendu le Préfet, sous la conduite de Daniel Boulanger, Président de l'Association pour la Rénovation de l'Église d'Arquizat.

Sauvegarde 2003-2006

La deuxième tranche de travaux de cristallisation sur la Tour Ouest s'est déroulée d'avril à Juillet 2003

Afin de terminer la cristallisation complète du Monument, une troisième tranche de travaux est prévue.

Préalable à cette réalisation, le Conservateur Régional des Monuments Historiques de Midi-Pyrénées a signé, le 20 Novembre 2006, la "Décision d'approbation, du Projet Architectural et Technique".



Sauvegarde 1999-2000

La première tranche de travaux de cristallisation sur le Donjon Sud-Est a commencé en Octobre 1999 pour se terminer en mars 2000.

La sauvegarde des vestiges.

Ces travaux cofinancés  par le Conseil Général de l’Ariège et par l’ Etat sont destinés à préserver la silhouette de l’ancienne forteresse médiévale, particulièrement imposante vue de la vallée du Vicdessos depuis Niaux ou du porche de la grotte préhistorique de Niaux.

L’arrêté  en date du 22 Septembre 1987 du Ministre de la Culture et de la Communication classe les vestiges du château féodal de Miglos parmi les Monuments Historiques " considérant que la conservation des ruines du château d’Arquizat à Miglos (Ariège) présente au point de vue de l’histoire et de l’art un intérêt public en raison de leur importance historique et de leur disposition architecturale ".
Cette étape essentielle pour la sauvegarde des vestiges et la mise en valeur du site permit de passer à l’étude 1992 puis à la réalisation des travaux de cristallisation.
La première tranche a été réalisée durant l’hiver 1999 – 2000 qui a vu la restauration du donjon.